À la découverte des îles

Ça pique particulièrement nous avons pas beaucoup dormi depuis 48h déjà donc à 5h30 personne était bien motivé pour se lever cela dit nous avions quand même un objectif sympa en tête.

6h30 nous sommes dans les temps, nos gros sacs sont laissés en pension à l’hôtel et nous partons à pied avec nos petits sacs avec une rechange pour la nuit. Presque arrivés au port un homme nous accoste et nous propose un tour pour 25soles pour Taquile…

Le prix que nous avez annoncé le mec de l’office de tourisme juste pour prendre le bateau collectif, il nous annonce un départ à 7h soit une demi heure plus tôt que ce qui nous avez été dit la veille, on se laisse charmer par cette idée de pouvoir partir plus tôt. Nous le suivons à son agence, il nous donne donc le prix et aux 25soles par personne s’ajoute 40soles pour à priori l’entrée sur les îles… Cela nous permet quand même de voir les îles de Uros avant l’allée sur l’île de Taquile donc malgré le fait que nous ne sachons pas si ces 40soles sont indispensables ou non nous prenons nos billets avec lui. Nous marchons donc avec l’homme de l’agence jusqu’au port et nous indique le bateau à prendre. Tout ce trajet se fait sous la pluie, nous espérons que le ciel se dégage car pour l’instant ça fait pas rêver…

Finalement nous arrivons sur le bon bateau à 7h15 et nous sommes que très peu à l’intérieur, cela laisse juste présager que nous ne partirons pas tout de suite…

Après un petit intermède musical par un homme jouant du charango et une flûte de pans, nous proposant des chants traditionnels Péruvien, plutôt sympa…

Le bateau démarre à 7h40 mais nous sommes au Pérou nous avons l’habitude des horaires…

Nous voilà partis pour 30 minutes de bateau à une vitesse digne d’un des transports en communs le plus lent au monde… Nous arrivons aux abords des premières îles d’Uros.

Des hommes en tenues traditionnelles contrôlent notre entrée en bateau nous pouvons partir ensuite direction une des îles afin d’accoster… il faut savoir que les îles d’Uros sont les seules au monde à être construites par la main de l’homme par un procédé de superposition d’espèces de roseaux présents dans cette partie du lac. Le travail des habitants est de longue haleine, deux fois par mois ils doivent recouvrir entièrement le sol d’une couche de roseaux pour éviter qu’il ne se détruise. Cette espèce de roseau leur servent aussi de nourriture, ils mangent ça un peu toute la journée, c’est très riche en fluor et du coup très bon pour leurs dents… Nous avons goûté mais sincèrement c’est pas fou, par contre cela doit être très hydratant car c’est très spongieux! Nous montons donc sur une de ces îles et l’effet est immédiat nous avons l’impression d’avoir une espèce de matelas moelleux sous nos pieds, sensations un peu étrange surtout lorsque l’on sait que l’on est sur l’eau.

Notre guide, (oui parce que tout le bateau a un guide et finalement c’est pas mal on en apprend plus) nous fait donc un exposé sur la façon de vivre de ces communautés habitants sur ces îles il y a au total plus de 2000 personnes. Depuis 1990 ces communautés vivent exclusivement du tourisme. Par rapport à d’autres lieux ici c’est clair et annoncé nous sommes leur gagne pain mais finalement présenté comme ça, ça nous gêne moins. Ils font beaucoup d’artisanat, très beau, ils travaillent les roseaux en fabriquant de petit objet et font aussi du tissage avec les figures de la culture inca ( condor, serpent, soleil, puma…).

Le guide ainsi qu’une des dames vivant sur l’île où nous sommes, nous montrent à l’aide de maquettes les différentes d’habitations présentes sur ces îles. Évidemment tout ici et fabriqué avec ces fameux roseaux!

Après ça toutes les femmes de la communauté nous invitent par petit groupe de trois à venir visiter leur maison, ils vivent très sommairement la maison n’est en faite qu’une pièce avec un lit pour les parents et les enfants dorment dans une autre habitation, la cuisine quant à elle se trouve dehors pour éviter l’incendie… Ils cuisinent au feu de bois je trouve ça un peu joueur quand même sur une île en paille!!! 😅😅

Elles nous présentent aussi évidemment leur artisanat et c’est là qu’entre en jeu le tourisme, l’idée est de leur acheter quelque chose pour contribuer à l’éducation des enfants et l’achat de nourriture sur le continent. Il y a des objets magnifiques et ça nous donne vraiment envie, là se pose deux problèmes, le premier c’est la place dans les bagages qui n’est pas folle 😂, et la deuxième est que nous n’avons pas pris beaucoup d’argent pour ces deux jours et que nous n’aurons pas la possibilité de retirer de la liquidité sur la prochaine île… Nous craquons tout de même pour un petit mobile qui est vraiment joli…😍😍

Durant l’explication de leur mode de vie, le guide nous a montré aussi les denrées qui se trouvaient sur leurs îles et dans le lac, des œufs d’oiseaux en tout genre, des oiseaux qui finalement ressemblent à de petits poulets et des petits poissons… Seul les habitants de l’île ont le droit de récolter tout cela car le Lac Titikaka est une zone protégée et eux sont considérés comme faisant partie intégrale de la réserve.

Nous avons assisté ensuite à une scène digne d’un dessin animé, un chat est venu plusieurs fois pendant la présentation du guide se faire caresser par l’assemblée. Une fois tout le monde parti, le chat est revenu sur le lieu de réunion en ayant un but bien précis… Il avait repéré le bol avec les petits poissons dedans et avait décidé que c’était l’heure du repas pour lui 😂😂😂. Quelle rigolade de le voir faire, un vrai spectacle de la nature… Il s’est délecté des quatre poissons présents un à un tranquillement pendant que les femmes du village étaient occupées ailleurs! Lorsque la dame qui avait fait la présentation avec le guide a vu le chat il était trop tard il avait englouti la totalité du bol, elle l’a chassé et n’était pas du tout contente…😂😂 nous on a bien rigolé, seul problème c’est que le groupe suivant de touristes n’auront pas la chance de voir les poissons!!😆

Ils ont aussi une tradition qui est de construire des barques avec le même matériel que tout le reste c’est à dire le roseau mais ils ont une embarcation un peu particulière qui ressemble à un bateau viking avec des têtes de pumas, qu’ils appellent leur Mercedes Benz…😂😂 ils ont de l’humour c’est bien. Les touristes peuvent aller faire un tour en merco en échange de quelques soles évidemment 🤑🤑. Nous nous sommes abstenus mais c’était sympa de les voir faire.

Les tenues traditionnelles des femmes sont vraiment très belles pleines de couleurs, ça a beaucoup plu à Tiana et à moi aussi d’ailleurs.

Nous avons ensuite repris le bateau pour 2h de trajet direction l’île de Taquile… mais ça c’est une autre histoire…

6 réflexions sur « À la découverte des îles »

  1. Superbe découverte ces îles, leurs habitants et leur modes de vie !
    Tudieu ! En voilà de beaux bateaux !
    Continue à nous raconter les anecdotes comme celle du chat. On a l’impression de vivre ce voyage avec vous.

    Gros poutous

    Aimé par 1 personne

    1. 😂😂😂 tudieu merci pour cette rigolade 😆

      J'aime

  2. Coucou les bibous !
    Quelle article super ! J avais vu un reportage sur cette île c est dingue de vous voir dessus 🙂
    C est quand même fou cette île en roseau ….
    Et effectivement dans le reportage il expliquait tout ce que tu viens d écrire sur le tourisme …
    Profitez bien … gros gros bisous 😘

    Aimé par 1 personne

  3. Quelques mois je dirais …🤪

    J'aime

  4. maire laurence LACAUSTE 30 janvier 2020 — 12 12 48 01481

    haaa ça c’est génial!!! j’adore laurent weiss serait impressionné par toutes ces jolies creations en roseau
    et moi je suis ravie que vous preniez le temps de contempler le monde
    bonne route

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close