Jamais comme prévu!!

Voilà donc une petite semaine que nous aurions dû être en volontariat… mais comme vous commencez à nous connaître vous savez que rien n’est vraiment sûr au niveau du programme…😂😂

Lundi les bagages étaient donc prêts à partir pour l’aventure et à 9h30 nous recevons un message de notre hôte pour le volontariat nous disant qu’il y avait un malentendu et qu’il ne nous attend que pour lundi 23 soit une semaine plus tard… Max était parti tout seul en ville pour faire quelques achats avant le départ donc pas moyen de le prévenir qu’on ne part pas. Par contre il fallait libérer les lieux à 11h dernier délais et je me pose la questionne savoir qu’allons nous faire durant une semaine 😱😅🤪🧐🤓 en pleine réflexion sur un autre plan en attendant mon cher et tendre… Je m’entreprend de demander à nos hôtes si ils ont un autre appart à nous louer pour quelques jours… la réponse est positive ouf ça sera plus simple!!

Max arrive à ce moment donc le temps de lui faire part des derniers changements et de lui exposer mes idées, nous voilà donc à réserver la montée au Machu Picchu pour le lendemain et de négocier avec Clara notre hôte de laisser nos bagages 3jours ici… En 2h de temps voilà que nos plans ont changés du tout au tout! 😁🤩

Nous sommes tellement ravis de cette nouvelle perspective!!!🥳 Après avoir réglé quelque affaire nous voilà donc au départ pour le Machu Picchu le mardi matin pour 3 jours à s’en mettre pleins les yeux!!!

Le départ se fait de l’appartement, levés 6h, on avale un petit dej rapidement et on attend le top départ… et on attend, on attend, on attend!!! Finalement un taxi finit par venir nous chercher pour nous amener place des armes le lieu de rdv pour le départ en Van. Percy, le mari de Clara la propriétaire du logement où nous sommes, qui est aussi celui qui nous a vendu le tour pour le Machu Picchu nous accompagne dans le taxi. Max m’explique qu’il est entrain d’engueuler le chauffeur de taxi en lui disant qu’il est en retard et que ça le met lui dans une situation délicate… lol donc nous sommes en retard mais pas plus d’info! On passe la place des armes mais pas de minibus et surtout nous ne nous arrêtons pas!!! Le taxi poursuit son chemin sous les indications de Percy.

La voiture s’arrête et nous attendons encore… Percy nous dit enfin que le minibus pas loin et qu’il faut suivre le mec qui vient d’arriver qui va nous y amener 😂😂😂😂 jusque là nous n’étions pas sur de partir aujourd’hui!!! Heureusement effectivement le mec nous mène bien au van et nous embarquons pour environ 6h de minibus pour arriver à Hydroelectrica et la suite se fera à pieds jusqu’à Aguas Calientes. Nous héritons Tiana et moi même des places de devant!! Quant à Max il s’assoie plus loin vers l’arrière. Durant tout le trajet le chauffeur et une dame assise sur un siège à côté de nous n’ont fait que parler et mâcher de la feuille de coca… Ils parlaient en quichua tous les deux si bien que je ne pouvais même pas essayer de suivre la conversation…lol Il y a eu deux arrêts, chose exceptionnelle pour 6h de bus!!! Et tout le monde était content…

Les paysages étaient magnifiques, de la montagne, des rivières et même de la neige!! Par contre les routes de montagne au Pérou et bien ce ne sont que lacets entrelacés… c’est d’ailleurs pour cela que 75km de route se font en 6h!!!

Nous avons même passé un mont à 4400m d’altitude… et bien pour une fois c’était moi qui était malade en bus… enfin je sentais surtout l’altitude et le mal de tête qui ne me lâchait pas!

Et je ne vous parle évidemment pas de la façon de conduire de notre cher chauffeur!!! D’ailleurs je pense que je peux généraliser ça à tous les conducteurs ici au Pérou. On ne doit pas avoir la même perception des points dangereux… lol notamment pour le dépassement 😅😱 ils attendent systématiquement un virage pour commencer à s’engager!!! Quelques sueurs froides mais on s’habitue un peu où plutôt on décide de ne plus regarder…😂

Le compteur kilométrique m’a fait bien rire aussi, quand on aime on ne compte pas… et qu’est ce qu’ils aiment… plus de 400000km!!!

Ici une chose est sûr c’est que la nature à pouvoir sur tout et les péruviens l’on bien compris. Par exemple les rivières descendent des montagnes de partout et passent sur la route la submergent à de nombreuses reprises ils n’essaient pas de dévier ces rivières, ils font un passage sur la route pour que la rivière s’écoule le plus tranquillement possible… Les éboulements aussi c’est le quotidien des hommes qui sont avec leur tracto ou autre machine pour dégager cette route très fréquentée et font un signe de croix lorsque tu passes en bus… intéressant…🥴🥴

Voilà pour le trajet jusqu’à Hydroelectrica la suite est encore une autre aventure…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close