Périple vers Bahia de Caraquez

Alors voilà pas de nouvelles depuis quelques jours car j’avais besoin de digérer un peu j’espère qu’on ne vous a pas trop manqué? 😅

Nous sommes parties de l’Amazonie lundi avec une halte de deux jours à Pifo pour nous reposer un peu après les nuits agitées de la forêt amazonienne… et heureusement que nous nous sommes un peu reposé car la suite était loin d’être reposante.

Donc le 25 septembre jour de mon anniversaire comme l’on fait remarquer quelques uns d’entre vous 🥰🥰 nous avions décidés de partir vers la côte plus précisément à Bahia de Caraquez.

Départ de Pifo le matin à 9h avec un petit dej d’anniversaire à rendre jaloux les grands gourmets…😂😂🤣

Nous voilà donc partir direction le terminal sud « Quitumbe » des bus au départ de Quito pour tout le sud du pays. Nous arrivons après une heure de bus au terminal et découvrons encore un autre moyen de fonctionner, ici le terminal de bus ressemble à un aéroport…lol il faut payer juste pour rentrer à l’intérieur pour acheter ton billet!! Une fois notre billet en poche il faut attendre quasi deux heures avant le départ qui est à midi.

Max et Tiana partent nous acheter un petit encas… fort onéreux et fortement déplaisant…🤢😂 les empanadas les plus chers qui existent et les plus mauvais aussi.

Pour l’instant vous remarquerez que mon anniversaire niveau gustatif on est pas au top!!😁 une petite salade de fruit pour faire passer le tout.

Vous remarquerez le froid qu’il fait à Quito par rapport à la chaleur étouffante de l’Amazonie 😅.

Nous embarquons donc dans le bus en partance pour Bahia de Caraquez, départ 12h arrivée au alentours de 19h30…

Le bus dans lequel nous sommes montés est certainement le pire de tout ceux que nous avons pris jusque là… ça laisse présager un bon voyage!!!

Effectivement voyage mouvementé, Max ne supporte décidément pas bien les transports en communs et même pour moi c’était vraiment long, quant à Tiana imperturbable sur sa tablette le monde peut s’écrouler sous ses pieds qu’elle ne s’en rendrait pas compte ce qui est un avantage pour nous, on a la paix…🙏🙏

Au bout de 6h de voyage sans arrêt pour manger ou aller aux toilettes nous nous arrêtons enfin une petit quart d’heure!!! Ouf on souffle un peu, on en profite pour aller faire pipi et se dégourdir un peu les jambes tous les 3. La fin du voyage était interminable mais le paysage vraiment très beau… du vert, de la végétation partout mais différentes encore de celles que l’on a vu ailleurs des collines à perte de vue, des champs de bananiers et puis l’océan pacifique, la première fois pour nous trois… un vrai régal le soleil se couchant sur l’océan quelques brefs instants de bonheurs 🥰

La côte est là et pourtant les collines vertes ne disparaissent pas encore… comme c’est beau! Pas vraiment de photos reflétant la réalité vue du bus…

Nous arrivons enfin à Bahia, il est 20h, nous avons faim et il faut nous trouver un hôtel. Une fois l’hôtel trouvait nous allons au plus proche pour manger et nous mangeons à KFC…ahah l’a mal bouffe que l’on connaît si bien et ben nous nous sommes régalés…lol 😂😂

Nous rentrons à l’hôtel prêt à se mettre au lit quand Max me demande où est l’ordi, sortant sa housse et ne trouvant rien dedans… là après 9h de bus, la fatigue, c’est le pompon sur la Garonne!!! Plus d’ordinateur, je cherche dans mon sac, plus d’appareil photo numérique, plus de mes lunettes… À l’arrêt de bus de 15minutes à Pedernales, nous avons laissés sans surveillance nos deux sacs sous nos sièges pour aller aux toilettes et c’est certainement là qu’on nous a voler tout ça!!! Une grosse douche froide, mais en même temps erreur du voyageur débutant nous sommes dans un pays pauvre nous sommes les « riches » et donc une proie de taille… leçons retenues nous pouvons avancer, du coup plus léger 🥴

Le lendemain matin encore sous le choc de la veille, nous essayons difficilement de rentrer en contact avec notre logeuse de Airbnb pour récupérer l’appartement que nous avions loués pour une semaine à San Vicente de l’autre côté du pont. On finit par venir nous chercher à l’hôtel pour nous amener à l’appartement… Il y avait eu un problème avec la plomberie et donc tout était en bazar et sale partout! Nous attendons donc que les travaux soient finit pour pouvoir disposer de l’appart tranquillement mais au fur et à mesure du temps qui passait nous nous apercevions de l’état insalubre de l’appartement… pas de draps, les murs pourris pleins de champignons, les fenêtres ne s’ouvraient pas, une fournaise à l’intérieur. Une fois les travaux finit nous essayons d’obtenir le code pour la wifi mais impossible, sans wifi on ne pouvait pas organiser la suite du voyage. On décide que vue les conditions de logement et l’absence du wifi on ne peut pas rester dans ce logement, nous repartons donc vers Bahia au centre commercial pour avoir du wifi et essayer de trouver un logement pour le soir même.

Après un repas expédié et quelques recherches nous voilà repartis avec une réservation pour un hôtel à la sortie de la ville en bord de rivière, cette fois on croise les doigts et même les orteils pour que ça soit correct!!!

Voilà le récit d’une journée d’anniversaire réussi!!! 😱🥴😭😂😡😅

6 réflexions sur « Périple vers Bahia de Caraquez »

  1. ma chere petite fille toutes ces peripeties me contrarient pour vous : a la description des saletes que vous cotoyezs je reprouve cette experience.Je souhaite profondement que rien ne viendra altrerer votre courage.En ce qui concerne l ordi je comprends votre dece ption mais ca fait partie de evenement qui s arrangent rapidement .Gardez vous serieusement et reflechissez juste .Gros bisous Mamie
    E-mail (obligatoire)(adresse strictement confidentielle)

    Aimé par 1 personne

  2. Un coucou de Perpignan morne plaine pour vous souhaiter bon courage à tous les trois dans ce quotidien fait de surprises plus ou moins sympas à vivre.Déjà un mois s’est écoulé depuis votre départ et tant de vécu .
    Ana vous fait un gros bisou .A sa demande ,je lui apprends à lire et lui raconte les aventures de Tintin ,pardon de Tiana en Amérique du sud….
    Je vous embrasse .
    Geneviève

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Geneviève pour ton message on vous fait de gros bisous et je vais le lire à Tiana pour la motiver à écrire de nouveau il y a un article en préparation… gros bisous de nous 3

      J'aime

  3. Ben merde…
    Comme dirait le prophète Ribéry :
    « La roue tourne va tourner »
    Je pense fort à vous…
    Pleins de bisous
    Duncan

    J'aime

  4. Solenne : Omg 😱😱😱😱! On a eu une historime comme ça mais heureusement la police Thaïlande est efficace, flo à eu son Sac à dos des le. Lendemain

    Aimé par 1 personne

    1. Waouhhh et ben c’est loin d’être le cas ici même pour porter plainte pour les assurances c’est très compliqué et pour l’instant on a pas réussi!!

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close