Périple de Otavalo à Misahualli

Nous partons vers Puerto Misahualli avec une nuit d’arrêt à Pifo et avec toute l’organisation du monde rien n’est jamais acquis…lol c’est une phrase que j’aime bien dire concernant l’éducation et l’évolution des enfants « rien n’est jamais acquis » toute étape étant passé on pense ne plus avoir à y revenir et pourtant le temps m’a fait admettre le contraire presque systématiquement…😁

Pour en revenir à notre organisation on est de plus en plus performant il faut le signaler quand même mais il y a toujours des imprévus!!! 😁😁 Nous partons donc assez tôt pour ne pas être pris par le temps pour acheter nos billets de bus dans le bureau de la compagnie de transport et aller jusqu’à l’arrêt prévu à environ 15minutes de marche… on arrive à l’arrêt de bus un peu éreinté par le poids de nos sacs respectifs mais sacrément en avance…😁 les gens sont sympas quand même il y en a deux qui négocient avec le conducteur du bus d’avant de nous laisser monter, même si nous sommes prévu pour 3h plus tard dans un autre bus. Nous montons dans le bus et quelques minutes après nous nous apercevons qu’il s’arrête juste devant l’agence où nous avons acheter les billets…🤪 pourquoi tant de kilomètres chargé comme des mules pour rien?! Y’a pas d’explication déjà nous sommes dans le bon bus nous sommes content!

Nous arrivons donc avec 3heures d’avance à notre point de rdv à Pifo cela nous laisse le temps d’humée la bonne pollution de la ville et le froid qui se fait sentir…

Nous avions convenu d’un point de rdv à 18h avec la personne qui nous a loué une maison, elle vient nous chercher et nous amène à la maison en question. Nous arrivons dans une rue en terre, seulement le premier mètre de la rue est goudronnée…😂 elle nous indique le chemin à suivre à pied pour que nous puissions aller manger en centre ville et nous dit aussi qu’après 19h il vaut mieux ne pas sortir…🤣🤣

Prévoyant que nous sommes, nous avions pensés à acheter de quoi nous faire à manger. Nos fameuses pâtes au thon national que nous attendions depuis bien une dizaine de jour.

Le lendemain, grâce à une organisation débordante la vieille, nous plions les bagages rapidement et nous voilà repartis à prendre le bus direction Tena puis Misahualli et pour ravir nos dos et nos jambes l’arrêt de bus est à deux pas…😊😊

Nous montons dans le premier bus en partance pour Tena, il est bondé.

Le paysage devient rapidement très vert et montagneux nous arrivons rapidement en Amazonie 🥰🥰🥰

Au bout d’une bonne heure et demi Max demande à son voisin si le terminus est bien Tena afin de nous faciliter la descente du bus. Nous avions estimé deux bonne heures pour arriver. Ce gentil garçon se nommant Luis explique à Max que oui c’est bien le terminus et que nous devons arriver vers 15h… soit trois heures de plus que nos prévisions…lol

Nous faisons un peu connaissance avec lui, il est originaire de l’Amazonie et il étudie la faune et la flore d’ici et milite pour la préservation de la forêt. Il nous explique un peu le changement qu’il a vu s’opérer au fil des années et s’inquiète un peu pour la suite. Il est intéressant ce jeune homme et il aime parler alors c’est cool il nous fais un peu guide touristique sur la route…😁

Le bus s’arrête sur le bord de la route, pas d’habitation mais jusque là rien d’anormal, les gens montent et descendent n’importe où ici. Luis notre compagnon de route nous explique qu’il y a 4-5 jours il y a eu un éboulement sur la route et qu’ils sont entrain de la déblayer et qu’il faut attendre un peu pour passer… effectivement tracteur, bulldozer, camions bennes sont au rdv sortis de nul part, au bout de quelques minutes nous voilà repartit.

Un peu plus loin rebelote le bus ralentis et Luis nous ce coup ci que le bus va lentement parce qu’il y a quelques semaines un bus est tombé dans le virage…

Merci Luis pour tous ces détails mais on s’en passerai bien finalement…lol

Nous arrivons enfin à Tena avec une chaleur écrasante 🥵🥵🥵 évidemment nous sommes en pantalon et en pull…lol

2 réflexions sur « Périple de Otavalo à Misahualli »

  1. Solenne: ça doit être flippant quand même ces bus !!! Ils ont des sacrés engins quand même !

    J'aime

    1. Pas tant que ça quand tu ne sais pas…lol on avait pas l’impression d’être en insécurité franchement 😅

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close